La Corse du Sud

La Balagne est une région fertile et vallonnée entre la côte et la région montagneuse, elle est aussi appelée “le jardin de la Corse”.

Sur la colline poussent des olives, des oranges, des clémentines, du raisin ainsi que des châtaignes.
Jadis, ces produits apportaient à la Balagne une grande richesse.

Eparpillés dans le paysage, de nombreux petits villages trônent sur le sommet de la colline.
En arrière-plan, un paysage de montagnes grandiose, qui s'élève jusqu'à des hauteurs de plus de 2000 mètres.

Aujourd´hui, la Balagne est avec les villes de Calvi, Ile-Rousse et Algajola l’une des régions préférées lors de vacances en Corse.

Bastia / Cap Corse

Si Ajaccio est la cité du couchant, Bastia est celle du levant. La seconde ville de Corse (par sa taille et sa population) possède une grande richesse culturelle et architecturale, ainsi qu’un patrimoine à découvrir, ou redécouvrir.

Aujourd’hui, après avoir été un lieu de résistance durant la Seconde Guerre Mondiale, Bastia est le premier centre économique de la Corse. Elle jouit d’une position idéale et d’une ouverture sur la mer Tyrrhénienne et est un lieu de transit touristique.

Son patrimoine est riche, et une journée ne suffit pas pour partir à sa découverte. Le quartier de Terra Vecchia, pittoresque et animé grâce au vieux port, conserve son charme malgré les réaménagements successifs. Son église Saint Jean-Baptiste construite en 1636 est un chef-d’œuvre baroque, la chapelle de la Conception qui fut autrefois un lieu d’assemblées est aujourd’hui le reflet de la présence passée des confréries à Bastia et l’oratoire Saint Roch donne à voir certaines pièces intéressantes.

Le Cap Corse à de nombreux adjectifs pour le qualifier, notamment le "doigt de la Corse" " le promontoire sacré" ou encore "l'ile de l'ile". C'est une presqu'ile qui s'étend sur une quarantaine de kilomètres en long et une dizaine de kilomètres de large. Non loin des cotes italiennes soit à peu près 70 km elle est connue pour ses montagnes avec le massif de la Serra avec son point culminant s'élevant à 1322 m.

L'emblème du Cap sont les tours génoises qui sont présentes tout autour de la presqu'ile (Tour de Toga, Tour de l'Osse, Tour d'Agnelo..) construites lors de la domination de Gênes. Ces tours sont même présentes sur les iles de Giraglia ainsi que Finocchiarola.

La Balagne

Cette région de la Corse est aussi appelé " Le jardin de Corse" étant donné la fertilité de ses terres. Oliviers, orangers, clémentines et raisons sont cultivés en Balagne. Cette région concentre plusieurs grosses villes touristiques comme Calvi, l'Ile Rousse et Algajola. Elle s'étend entre le Nebbio et le Filosorma.

En terme d'infrastructure il y a des ports pour accueillir les ferrys et aussi un aéroport, cette région est donc très ouverte au tourisme. On peut diviser la Balagne en deux, la Balagne de l'Est et celle de l'Ouest. On retrouve l'Ile Rousse qui est la ville principale de la Balagne de l’Est.

Ses paysages attirent de nombreux touristes, curieux de découvrir d’une part les montagnes et ses panoramas peu fertiles, les frontières avec le Désert des Agriates où l'on trouve la plage de l’Ostriconi et d’autres parts la Vallée du Fango et les nombreuses stations balnéaires qui se partagent un littoral de 40 kilomètres. Plus loin, dans l’arrière-pays, les petits villages entourés de vergers font perdurer l’identité et le charme de la Corse.

En Balagne c'est à travers la pierre que l'on s'aperçoit de la symbolisation de l'homme envers son territoire. Pour les bergers ils ont su apprivoiser les cours d'eau en les accompagnant.

Le Centre Corse

Le « Centre Corse » (Centru di Corsica en langue corse) est l'un des onze secteurs opérationnels du Parc naturel régional de Corse (Parcu di Corsica). Il est un vaste territoire composé de plusieurs pievi de l'en « Deça des Monts », territoire équivalant au département de Haute-Corse d'aujourd'hui.

Le centre de la Corse, est composé de hautes montagnes aux reliefs escarpés. La beauté de son par Naturel Régional est un incontournable à ne pas manquer. Corté est située sur un carrefour naturel au milieu de la chaîne montagneuse.

De nombreuses randonnées sont proposées pour la visiter. Les gorges de la Restonica, qui peremettent de décourir les lacs, sont très populaires et nous entraînent travers des paysages magnifiques, inscrits depuis 1985 au programme des grands site nationaux. La région possède également de très belles églises, dont certaines ont une architecture assez originale : c'est le cas par exemple de l'ancienne église romane Santa Mariona.

La Côte Orientale

La ligne de la côte orientale corse est une ancienne ligne ferroviaire à voie métrique et à intérêt général qui reliait Casamozza (au sud de Bastia) à Ghisonaccia puis à Porto-Vecchio. Fortement endommagée en septembre 1943 pendant la Seconde Guerre mondiale, la ligne ferroviaire n'a pas été remise en service au sud de Folelli-Orezza. La Collectivité territoriale de Corse envisage de rouvrir le court tronçon nord de Casamozza à Folelli-Orezza pour le trafic de banlieue.

De Bastia à Porto-Vecchio , la côte est de la Corse s’étire en une succession de plages de rêve et de villages typiques disséminés dans l’arrière-pays. Plus facilement accessible et moins montagneuse que sa sœur occidentale, elle recèle pourtant de nombreuses pépites qui rendront votre séjour inoubliable.

Au nord, la région de la Castagniccia est célèbre pour ses châtaigniers et possède en outre un patrimoine religieux exceptionnel, ainsi que de beaux villages perchés : Piedicroce et sa superbe église baroque, Morosaglia, le village natif de Pascal Paoli, héros de la nation corse du XVIIIè siècle ou encore Orezza et son couvent du XVè siècle. Ne manquez pas non plus la station thermale du même nom, réputée pour ses eaux ferrugineuses aux vertus thérapeutiques.

Plus au sud, Aléria fut autrefois la capitale de la Corse romaine. Aujourd’hui, vous pourrez y visiter les ruines de l’ancienne cité et le fort de Matra, construit au XVè siècle et qui abrite un musée archéologique. Non loin, faites une halte à Ghisonaccia, village qui possède une nature préservée et des plages magnifiques, idéales pour des vacances en famille.

Amateurs d’animation nocturne, vous ne serez pas en reste : l’incontournable station balnéaire de Porto-Vecchio, ses boîtes de nuits et ses plages vous attendent… Parmi elles, la plage de Palombaggia, peuplée de pins parasols et de roches rouges ou plus au sud, celle de la Rondinara, célèbre pour sa forme arrondie et ses eaux turquoise.

Sur la côte, on y trouve beaucoup de centre de vacances et des terrains de camping accès direct sur la mer, ce qui est plutôt rare à trouver sur la côte ouest.

Au niveau culturel, on trouve à Aléria et aussi à Mariana les restes de deux grandes agglomérations romaines. Sur la côte Est, on peut entreprendre de belles randonnées en famille, groupé ou seul.